• http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/170602_igeg_ereignis5_ernaehrungsmonitor_f1-1-1140x524.jpg
  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/170316_igeg_ereignis3_banner_f-1140x524.jpg
  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/170214_igeg_ereignis2_banner_f-1140x524.jpg
  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/170125_igeg_ereignis7_banner_eis_f-1140x524.jpg
  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/ernaehrungsmonitor_banner_f-1140x524.jpg
  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/04_igeg_slider_f-2-1140x524.jpg
  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/staatliche_massnahmen_fr-1-1140x524.jpg

Actualités


    Responsabilité et sensibilisation, oui – taxes et mise sous tutelle, non

    Responsabilité et sensibilisation, oui – taxes et mise sous tutelle, non

    6 juin 2017

    Dès lors qu’il s’agit de ques­tions touchant à l’alimentation et l’exercice physique, les Suissess­es et les Suiss­es mis­ent sur la respon­s­abil­ité de cha­cun et les canaux d’information indi­vidu­els. Ils rejet­tent claire­ment les inter­ven­tions de l’État, à com­mencer par un impôt sur le sucre. Tel est le con­stat majeur du qua­trième sondage Ali­men­ta­tion et activ­ité physique de gfs.bern, présen­té dans la Berne fédérale le 6 juin 2017.

    L’information, clé d’une alimentation équilibrée

    L’information, clé d’une alimentation équilibrée

    26 avril 2017

    Les con­clu­sions du sondage Ali­men­ta­tion et activ­ité physique, réal­isé chaque année par gfs.bern, sont claires : les citoyens infor­més attachent une grande impor­tance à une ali­men­ta­tion équili­brée. Les Suissess­es et les Suiss­es exi­gent par con­séquent une infor­ma­tion ciblée au lieu d’impôts inutiles. Ils appré­cient l’engagement des fab­ri­cants de bois­sons rafraîchissan­tes.

    Six raisons qui plaident contre un impôt sur les boissons rafraîchissantes pour financer les frais dentaires

    Six raisons qui plaident contre un impôt sur les boissons rafraîchissantes pour financer les frais dentaires

    22 mars 2017

    Cette année, une ini­tia­tive sera soumise au vote dans le can­ton de Vaud con­cer­nant le prélève­ment de 1 % sur les salaires pour financer une assur­ance den­taire oblig­a­toire. Le gou­verne­ment com­bat cette ini­tia­tive en pro­posant un con­tre-pro­jet : la moitié des coûts sup­plé­men­taires découlant de cette mesure de préven­tion devra être financé par un impôt sur les bois­sons rafraîchissan­tes. Une dis­crim­i­na­tion arbi­traire, con­tre laque­lle plaident six argu­ments impor­tants.

    Contre-projet à l’initiative populaire vaudoise « Pour le remboursement des soins dentaires » – une mise en exergue injustifiée des boissons rafraîchissantes

    Contre-projet à l’initiative populaire vaudoise « Pour le remboursement des soins dentaires » – une mise en exergue injustifiée des boissons rafraîchissantes

    28 février 2017

    Le Con­seiller d’Etat vau­dois Pier­re-Yves Mail­lard a présen­té son con­tre-pro­jet à l’initiative pop­u­laire « Pour le rem­bourse­ment des soins den­taires » (17 févri­er 2017). Le con­tre-pro­jet souhaite intro­duire un nou­veau dis­posi­tif de finance­ment de préven­tion et de prise en charge des frais den­taires par le biais d’une taxe can­tonale sur les bois­sons rafraîchissan­tes et d’un relève­ment des coti­sa­tions salariés et indépen­dants. L’Association suis­se des sources d’eaux minérales et des pro­duc­teurs de soft drinks (SMS) a pris con­nais­sance de ce con­tre-pro­jet et réfute claire­ment cette mise en exer­gue injus­ti­fiée des bois­sons rafraîchissan­tes.

    Les producteurs de boissons rafraîchissantes prennent leurs responsabilités

    Les producteurs de boissons rafraîchissantes prennent leurs responsabilités

    15 février 2017

    En Suis­se, les bois­sons rafraîchissan­tes répon­dent à toutes les exi­gences de qual­ité et de sécu­rité. Grâce à un éti­que­tage nutri­tion­nel clair et à un large éven­tail de pro­duits, les pro­duc­teurs pour­voient à la trans­parence et à la lib­erté de choix. 90 % des votants appré­cient en out­re l’engagement de la branche dans le sport de masse.

    De la constance des Suisses autour de quatre valeurs

    De la constance des Suisses autour de quatre valeurs

    31 janvier 2017

    Dès lors qu’il s’agit d’alimentation, les Suissess­es et les Suiss­es font preuve d’une grande con­stance. Tel est le con­stat qui ressort du dernier sondage Ali­men­ta­tion et activ­ité physique de gfs.bern. La troisième édi­tion du sondage con­firme une grande sta­bil­ité pour les qua­tre prin­ci­pales valeurs mesurées. 

    Cher État: ne perd pas l’objectif des yeux !

    Cher État: ne perd pas l’objectif des yeux !

    9 décembre 2016

    92 % des Suissess­es et des Suiss­es esti­ment qu’une ali­men­ta­tion équili­brée est impor­tan­te. Les mesures éta­tiques visant à pro­mou­voir un mode de vie respon­s­able doivent donc être bien ciblées pour pro­duire le meilleur résul­tat pos­si­ble, com­me au jeu des fléchettes.

    Les Suisses veulent davantage de responsabilité individuelle plutôt que des mesures étatiques

    Les Suisses veulent davantage de responsabilité individuelle plutôt que des mesures étatiques

    21 octobre 2016

    Vouloir ori­en­ter l’alimentation par des tax­es, c’est com­me compter les feuilles mortes dans la forêt un jour d’automne. Un tra­vail de Sisyphe inutile, inef­fi­cace, et cher qui plus est. C’est ain­si que les Suissess­es et les Suiss­es voient les choses : 76 % de la pop­u­la­tion souhaite que, pour ce qui touche au sur­poids, l’on mise sur la respon­s­abil­ité indi­vidu­elle, et non sur des mesures de l’État.

    Un modèle fondé sur le partenariat

    Un modèle fondé sur le partenariat

    16 septembre 2016

    Le troisième sondage Ali­men­ta­tion et activ­ité physique, réal­isé par gfs.bern sur man­dat du Groupe d’information Bois­sons rafraîchissan­tes, est déjà là. Bilan de cette édi­tion 2016 : on observe de légers change­ments sur fond de valeurs glob­ale­ment sta­bles. Cette sta­bil­ité est l’indice d’une opin­ion infor­mée et mature dans la pop­u­la­tion suis­se. Les con­som­ma­teurs esti­ment être en mesure de pren­dre des déci­sions en toute autonomie sur les thèmes quo­ti­di­ens de l’alimentation et de l’activité physique.

    Alimentation et activité physique : privilégier le partenariat

    Alimentation et activité physique : privilégier le partenariat

    13 septembre 2016

    La pop­u­la­tion suis­se en âge de voter garde un grand intérêt pour les thèmes touchant à l’alimentation et l’activité physique. L’orientation des com­porte­ments ali­men­taires doit passer avant tout par l’information et la sen­si­bil­i­sa­tion, et non par des impôts et des lois. Aux yeux des citoyens, l’information est la clé d’un mode de vie sain. Dans la lut­te con­tre le sur­poids, la respon­s­abil­ité indi­vidu­elle prime claire­ment les mesures éta­tiques. Com­me lors des deux pre­mières édi­tions du sondage, les citoyen­nes et citoyens suiss­es esti­ment être en mesure de pren­dre leurs déci­sions de con­som­ma­tion en toute autonomie. Tels sont les prin­ci­paux résul­tats du 3e sondage Ali­men­ta­tion et activ­ité physique.

  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/IEG_hess_260x260px1.png

    Lorenz Hess

    Prési­dent du comité 
    Con­seiller nation­al PBD

    E-Mail

  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/IEG_schneider_260x260px1.png

    Matthias P.E. Schneider

    Vice-prési­dent du comité 
    Coca-Cola Suis­se S.A.R.L.

    E-Mail

  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/IEG_glanzmann_260x260px4.png

    Ida Glanzmann

    Mem­bre du comité
    Con­seil­lère nationale PDC

    E-Mail

  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/IEG_bruegger_260x260px1.png

    Erland Brügger

    Mem­bre du comité 
    Riv­el­la SA

    E-Mail

  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/7-1.png

    Bruno Pezzatti

    Mem­bre du comité 
    Con­seiller nation­al PLR

    E-Mail

  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/camenzind1.png

    Christian Consoni

    Mem­bre du comité 
    RAMSEIER Suis­se SA

    E-Mail

  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/a1.png

    Sebastian Frehner

    Mem­bre du comité 
    Con­seiller nation­al UDC

    E-Mail

  • http://www.gi-boissons-rafraichissantes.ch/wp-content/uploads/consoni1.png

    Marco Camenzind

    Mem­bre du comité 
    Red Bull SA

    E-Mail

Alimentation et exercice

  • Responsabilité et sensibilisation, oui – taxes et mise sous tutelle, non

    Responsabilité et sensibilisation, oui – taxes et mise sous tutelle, non

    Dès lors qu’il s’agit de ques­tions touchant à l’alimentation et l’exercice physique, les Suissess­es et les Suiss­es mis­ent sur la respon­s­abil­ité de cha­cun et les canaux d’information indi­vidu­els. Ils rejet­tent claire­ment les inter­ven­tions de l’État, à com­mencer par un impôt sur le sucre. Tel est le con­stat majeur du qua­trième sondage Ali­men­ta­tion et activ­ité physique de gfs.bern, présen­té dans la Berne fédérale le 6 juin 2017.

  • Alimentation et activité physique : privilégier le partenariat

    Alimentation et activité physique : privilégier le partenariat

    La pop­u­la­tion suis­se en âge de voter garde un grand intérêt pour les thèmes touchant à l’alimentation et l’activité physique. L’orientation des com­porte­ments ali­men­taires doit passer avant tout par l’information et la sen­si­bil­i­sa­tion, et non par des impôts et des lois. Aux yeux des citoyens, l’information est la clé d’un mode de vie sain. Dans la lut­te con­tre le sur­poids, la respon­s­abil­ité indi­vidu­elle prime claire­ment les mesures éta­tiques. Com­me lors des deux pre­mières édi­tions du sondage, les citoyen­nes et citoyens suiss­es esti­ment être en mesure de pren­dre leurs déci­sions de con­som­ma­tion en toute autonomie. Tels sont les prin­ci­paux résul­tats du 3e sondage Ali­men­ta­tion et activ­ité physique.

  • Moins de bruit autour des questions touchant à l’alimentation

    Moins de bruit autour des questions touchant à l’alimentation

    L’intérêt du pub­lic reste soutenu pour les thèmes de l’alimentation et de l’activité physique et, pour pren­dre des déci­sions nutri­tion­nelles équili­brées, le con­som­ma­teur veut avant toute une chose : une bon­ne infor­ma­tion sur les pro­duits et leur com­po­si­tion. La pop­u­la­tion rejet­te toute ori­en­ta­tion de la con­som­ma­tion à coups d’interventions éta­tiques, car elle mise sur la respon­s­abil­ité indi­vidu­elle en matière d’alimentation. Les Suiss­es ont de plus en plus l’impression que la focal­i­sa­tion sur les ques­tions touchant à l’alimentation est exces­sive. Tels sont les résul­tats du deux­ième sondage Ali­men­ta­tion et activ­ité physique.

  • Responsabiliser plutôt que d’interdire et de légiférer

    Responsabiliser plutôt que d’interdire et de légiférer

    En matière d’alimentation et d’activité physique, les Suiss­es mis­ent sur la respon­s­abil­ité indi­vidu­elle plutôt que sur les inter­dic­tions et les pre­scrip­tions légales. De la part des entre­pris­es, ils atten­dent des pro­duits de haute qual­ité, une offre diver­si­fiée et des infor­ma­tions com­préhen­si­bles. L’État doit lut­ter de manière ciblée con­tre le sur­poids, en s’appuyant notam­ment sur des mesures de coopéra­tion avec le secteur privé. Tels sont les résul­tats essen­tiels du 1er sondage Ali­men­ta­tion et activ­ité physique.

  • Document de base «Boire équilibré et mener une vie active»

    Document de base «Boire équilibré et mener une vie active»

    La néces­sité d’absorber des liq­uides var­iés, ce régulière­ment et en quan­tité suff­isan­te, est omniprésen­te dans les con­sciences, et le choix de bois­sons est inno­vant et large. Le doc­u­ment de base «Boire équili­bré et men­er une vie active» du GIBR pro­pose des infor­ma­tions de fond et des points de vue croisés sur le sujet. 

×

Commande

Adresse de livraison

Les faits essentiels pour accrocher

Commande de poster