Actualités

18 juin 2019

Réduire la teneur en sucre ✓ préserver les recettes originales ✓

Moins de sucre dans les boissons rafraîchissantes – c’est une réalité depuis longtemps. En Suisse, les producteurs de boissons rafraîchissantes ne cessent de réduire la teneur en sucre de leur éventail de boissons et se sont engagés à respecter le principe UNESDA à l’échelle européenne. Et ça fonctionne ! Car la teneur en sucre baisse globalement et les recettes originales restent dans l’assortiment.

 

Opti­miser la teneur en sucre du porte­feuille de pro­duits n’est pas une spé­ci­ficité suisse, mais une ten­dance européenne. Les pro­duc­teurs suiss­es de bois­sons rafraîchissantes ont décidé d’adhérer à l’UNESDA, qui pour­suit une approche glob­ale par pro­duc­teur à l’échelle européenne. Le principe UNESDA prévoit que les pro­duc­teurs doivent réduire la teneur en sucre de leur porte­feuille de pro­duits dans son ensem­ble. Jusqu’à 2015, la teneur en sucre des bois­sons rafraîchissantes a ain­si pu être abais­sée de 12 % en moyenne européenne – et il est prévu de la réduire de 10 % sup­plé­men­taires d’ici à 2020.

 

« Les consommateurs sont informés et recherchent des boissons plus légères pour leur consommation quotidienne. Mais ils veulent aussi simplement prendre du plaisir de temps en temps. »

Erland Brüg­ger, directeur de Riv­el­la AG

 

Libre choix pour les con­som­ma­teurs

Avec le principe UNESDA, les con­som­ma­teurs peu­vent choisir libre­ment entre pro­duits zéro calo­rie ou à calo­ries réduites ou encore les très appré­ciées recettes orig­i­nales, comme le Riv­el­la rouge. Erland Brüg­ger, directeur de Riv­el­la AG, a son avis sur la ques­tion : « Les con­som­ma­teurs sont infor­més et recherchent des bois­sons plus légères pour leur con­som­ma­tion quo­ti­di­enne. Mais ils veu­lent aus­si sim­ple­ment pren­dre du plaisir de temps en temps. Nous devons donc pro­pos­er une offre équili­brée. » Comme tous les fab­ri­cants, Riv­el­la développe sans cesse de nou­veaux pro­duits à calo­ries réduites ou zéro calo­ries – et le fameux Riv­el­la rouge reste naturelle­ment aus­si dans l’assortiment. Les chiffres européens de l’UNESDA valent aus­si pour les fab­ri­cants suiss­es : en 2015, leurs porte­feuilles de pro­duits con­te­naient déjà 13 % moins de sucre que dix ans aupar­a­vant, et une nou­velle réduc­tion de 7 % est prévue d’ici à 2020.

 

« Nous ne voulons pas appauvrir la diversité de notre offre, mais la développer. »

Detlef Groß, secré­taire général de l’association alle­mande Wirtschaftsvere­ini­gung Alko­hol­freie Getränke (wafg)

 

Lib­erté de choix vs tutelle de l’État

La demande de pro­duits plus légers est une réal­ité, et les pro­duits zéro calo­rie ou réduits en calo­ries sont ten­dance. Selon le sondage « Ali­men­ta­tion et activ­ité physique » de gfs.bern, 92 % de la pop­u­la­tion suisse estime qu’une ali­men­ta­tion équili­brée est impor­tante. La même étude inter­roge aus­si les par­tic­i­pants sur le thème de la respon­s­abil­ité indi­vidu­elle : 72 % d’entre eux se déclar­ent opposés à des mesures éta­tiques, à l’image d’un impôt sur les den­rées ali­men­taires con­tenant du sucre, du sel ou des lipi­des. Dans le même ordre d’idée, les pro­duc­teurs de bois­sons rafraîchissantes ne souhait­ent met­tre per­son­ne sous tutelle : « Un large assor­ti­ment cou­plé à la lib­erté de choix est mieux accep­té que des pre­scrip­tions et des régle­men­ta­tions », analyse Erland Brüg­ger, directeur de Riv­el­la. Detlef Groß, secré­taire général de l’association alle­mande Wirtschaftsvere­ini­gung Alko­hol­freie Getränke (wafg), ne voit pas les choses autrement : « Nous ne voulons pas appau­vrir la diver­sité de notre offre, mais la dévelop­per. Et nous mis­ons sur l’innovation et la refor­mu­la­tion pour répon­dre au désir d’alternatives moins rich­es en calo­ries des con­som­ma­teurs. » C’est pré­cisé­ment l’idée défendue par le principe du porte­feuille de l’UNESDA : les pro­duc­teurs s’engagent déjà depuis plusieurs années à titre volon­taire à réduire glob­ale­ment la teneur en sucre de leur assor­ti­ment, et con­ser­vent en même temps leurs fameuses recettes orig­i­nales pour laiss­er ain­si la lib­erté de choix au con­som­ma­teur.

 

Pour de plus amples infor­ma­tions