Actualités

23 mai 2022

Qui dit alimentation, dit responsabilité individuelle

Petit déjeuner sur la terrasse ou grillade dans le jardin, trajet à vélo au boulot ou sortie avec les enfants à la place de jeu – lorsque l’été s’annonce, l’appel du ciel ouvert se fait entendre. Cela veut-il dire que l’on bouge davantage et que l’on jette notre dévolu sur les fruits ou les snacks légers ? Ou préfère-t-on se prélasser et savourer un glacé pour adoucir la canicule ? Comme toujours, c’est une question de mesure. Dès lors qu’on aborde le sujet de l’alimentation et de l’exercice physique, la population en âge de voter estime que c’est avant tout une question de responsabilité individuelle. Le rôle de l’État et des entreprises se borne à renforcer la responsabilité individuelle par la prévention et l’information.

 

 

Les con­som­ma­tri­ces et les con­som­ma­teurs sont les acteurs majeurs d’une ali­men­ta­tion équilibrée

Quels acteurs peu­vent con­tribuer à ce que les Suissess­es et les Suiss­es aient une ali­men­ta­tion équili­brée et une activ­ité physique suff­isante ? Les médias ou les per­son­nal­ités en vue ? Selon le sondage Ali­men­ta­tion et activ­ité physique 2021 de gfs.bern, ce sont les con­som­ma­tri­ces et les con­som­ma­teurs eux-mêmes qui appor­tent la plus grosse con­tri­bu­tion à une ali­men­ta­tion équili­brée et un exer­ci­ce suff­isant. Sur une échelle de 1 à 10, la pop­u­la­tion en âge de vot­er estime à rai­son de 7,9/10 que la ques­tion est du ressort de cha­cune et de cha­cun. Suit l’entourage direct : la famille et les amis, qui pointent à 7,2, devant l’école, en troisième posi­tion. Quid des pro­duc­teurs de den­rées ali­men­taires, du secteur des bois­sons et de l’État ? Ils n’ont que peu d’influence, estime la pop­u­la­tion suisse.

 

Les pro­duc­teurs de den­rées ali­men­taires encour­a­gent un choix éclairé 

Quoi qu’il en soit, les pro­duc­teurs de bois­sons rafraîchissantes encour­a­gent un choix éclairé en faveur des pro­duits allégés en pro­posant un large assor­ti­ment. Ils réduisent la teneur en sucre de leurs bois­sons depuis des années sur une base volon­taire et pro­posent des bois­sons sans sucre ou à teneur réduite en sucre ain­si que des plus petites por­tions. Ils assurent en out­re une infor­ma­tion trans­par­ente et facile­ment com­préhen­si­ble con­cer­nant la com­po­si­tion. Or, pré­cisé­ment, pour 96 % des votants, une infor­ma­tion claire et trans­par­ente est la mesure la plus impor­tante que peu­vent pren­dre les entre­pris­es con­cer­nant l’alimentation et l’activité physique. Des citoyennes et des citoyens bien infor­més pren­nent plus facile­ment des déci­sions en toute indépendance.

 

Pour de plus amples informations 

Le sondage Ali­men­ta­tion et activ­ité physique est réal­isé chaque année par gfs.bern sur man­dat du Groupe d’information Bois­sons rafraîchissantes. L’échantillon com­prend env­i­ron 1000 Suissess­es et Suiss­es en âge de voter.